Esperanto Midi-Pyrénées
menu occitan menu esperanto
Vous êtes ici >> Accueil/La librairie/Musique CD/Sen elizi'


Agrandir l'image :  Sen elizi'
Agrandir l'image :  Sen elizi'

Sen elizi'

Ĵak Le Puil - France

Vinilkosmo © 2014

CD 14 titres - 37:32 mn

Chanson - France - VKKD124

Prix : 16.00 EUR TTC
Etat du stock : 1 article(s)

Ajouter au panier

Pas moins de dix ans après "Mi estas" (Je suis) (vkkd73), présent dans notre catalogue depuis 2004, Jhak est de retour, toujours aussi contestataire, drôle, et sentimental.

Jhak avait déjà enregistré quatre cassettes, le premier, "Danghera ul'" (Un mec dangereux), remontant à 1977 et suivi de "Revenas mi" (Je reviens chez nous) en 1980, "De Pont-Aven al Varsovi'" (De Pont Aven à Varsovie) en 1985, et "Ne donu tro" (Ne donne pas trop) en 1993. Autant dire que ce deuxième CD consacre la bagatelle de 37 ans de carrière, d'expérience musicale de l'artiste, toujours égal à lui-même !

Les neuf titres originaux de l'album ont été composés par Jhak et les textes écrits par Christian Sedant, Evgenij Mikhalskij, Jean-Pierre Danvy, Stefan Maul, Marjorie Boulton, Mazda, Georges Lagrange, et par Jhak lui-même.

Vous trouverez également trois titres "traditionnels", "Ho belulin'" (Bela ciao) dans une traduction de Renato Corsetti, "La kavaliroj de l' Ronda Tablo" (Les chevaliers de la Table Ronde) traduit par Michel Duc Goninaz, et "La edzino de la kolportisto" (La femme du roulier) transposé dans la langue sans frontières par Jacques Manceau. Et puis, pour clore le festin, deux chansons traduites du français, "Klifo kaj maro" (La falaise et la mer) de Ghislain Schreurs et traduit par Georges Lagrange, et "Revenas mi" (Je reviens chez nous) de Jean-Pierre Ferland dans une traduction de Jean-Pierre Danvy.

A noter la participation de JoMo, qui avait déjà pleinement collaboré à "Mi estas", à la guitare et à la balalaïka cette fois, et aussi Pierre Bouvier à la contrebasse, Jean-Claude Patalano aux saxophones alto et soprano, clarinette, et flûte traversière, et Yo (des "Brassen's Not Dead") à la batterie (balais).

Voilà un album à ne manquer sous aucun prétexte, et de quoi rassasier les plus gourmets !