Esperanto Midi-Pyrénées
menu occitan menu esperanto
Vous êtes ici >> Accueil/La Cirkulero, le blog de la Fédération Midi-Pyrénées/Ĝoja nous parle de la sagesse du Tai Chi Chuan

Ĝoja nous parle de la sagesse du Tai Chi Chuan

19/11/2013 - Lu 780 fois
Voici un témoignage sur la présentation de Ĝoja, journaliste chinoise qui a présenté l'art du Tai Chi Chuan à une quinzaine de spectateurs à Mirepoix.

Ĝoja, la journaliste chinoise en visite en France donnait donc lundi 19 novembre à  Mirepoix, une conférence sur le Tai Chi Chuan, Ĝoja, étant elle-même pratiquante, comme beaucoup de Chinois du reste. Elle avait pris la peine de revêtir sa tenue traditionnelle de pratiquante couleur rouge impérial. C’était donc un aspect du mode de vie chinois qu’elle nous présentait. Elle nous a appris que beaucoup de gens en Chine pratiquent le Tai Chi Chuan cinq à dix minutes le matin avant de se rendre  à leur travail, ce qui les met en forme pour le reste de la journée.

Ĝoja nous a fait un peu de théorie car le Tai Chi Chuan prend ses racines dans la sagesse ancestrale chinoise, vieille de 3000 ans, pour qui tout dans l’univers et dans la vie est soit YIN soit YANG, sans oublier qu’il y a du YIN dans le YANG et du YANG dans le YIN et que pour atteindre l’harmonie et la bonne santé, ces deux principes doivent être équilibrés.

Ĝoja nous a fait également visionner une vidéo où l’on voyait une jeune femme effectuer une séquence de mouvements de Tai Chi d’une manière absolument fascinante. On y voyait tout à la fois, la souplesse, la puissance, la coordination, l’équilibre, la fluidité, bref, une parfaite maîtrise de son corps, de ses mouvements et de ses déplacements. C’était manifestement une pratiquante de haut niveau.

Mais pour montrer que le Tai Chi est à la portée de tous, Ĝoja n’a pas hésité à nous faire une démonstration et à faire participer l’assistance (une quinzaine de personnes). Bien sûr, nous n’avons fait que quelques mouvements simples, mais il faut bien commencer… par le commencement (proverbe chinois ???).

A noter enfin qu’il n’y avait pas que des espérantophones à cette conférence, mais aussi quelques personnes intéressées par le Tai Chi et pour lesquelles Monique Garrigues et Jorgos assuraient la traduction. Nul doute que chacun aura tiré profit de cette soirée conviviale.

Membres : Serge infos sur le membre | contactez le membre
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | additious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |
Article précédent : Seminario ELLOKE TUTMONDENArticle suivant : Une joyeuse visite